Surveillance des stimulations2016-11-18T14:29:43+01:00

Surveillance des stimulations

La stimulation contrôlée de l’ovulation est un facteur déterminant dans le succès de votre tentative d’AMP. La surveillance de cette stimulation permet d’optimiser les chances de succès et de prévenir le risque d’hyperstimulation ovarienne. Dans le cas d’une inséminations intra-utérine, la surveillance permet de détecter les situations à risque de grossesses multiples. Elle est réalisée à l’aide de dosages hormonaux concomitant d’une analyse par échographie du nombre et de la taille des follicules ovariens, ainsi que de l’aspect de la muqueuse utérine.

Echographie

Les echographies de surveillances sont réalisées au

Centre d’AMP Nataliance

Maison des Consultations Asclepios

755 avenue Jacqueline Auriol, 45770 SARAN

  • L’échographie de surveillance a lieu le matin au centre d’AMP Nataliance à l’heure qui vous sera indiquée par votre gynécologue. Cette échographie se fait par voie endovaginale de manière à mieux visualiser les ovaires et la muqueuse utérine.
  • Elle a pour but de compter le nombre de follicules en croissance à la surface des ovaires et de mesurer leur taille. L’aspect de la muqueuse utérine est aussi un facteur important, une muqueuse de bonne qualité étant de bon pronostic pour l’implantation embryonnaire. On estime qu’un follicule est arrivé à maturité lorsque le diamètre folliculaire moyen se situe entre 16 et 17mm. Concernant la réceptivité utérine, on estime qu’elle est optimale lorsque l’endomètre mesure 8-9mm ou plus et défavorable lorsque celui-ci est homogène et/ou mesure moins de 6-7mm d’épaisseur.

Prise de sang

LES PRISES DE SANG SE FONT AU:

Laboratoire Medibio Oréliance

Maison des consultations Asclepios

755, avenue Jacqueline Auriol, 45770 SARAN

  • Le premier dosage d’Oestradiol est en général réalisé 5 jours après le début de la stimulation de manière à procéder à un éventuel ajustement de la dose de gonadotrophines.
  • Les autres dosages sanguins ont ensuite lieu tous les 2 jours et associent un dosage d’Oestradiol, de Progestérone et de LH.
  • La plupart des stimulations durent une dizaine de jours. La concentration en Oestradiol renseigne le gynécologue sur le nombre de follicules matures, un follicule mature de plus de 14mm sécrétant en moyenne 200pg d’oestradiol par millilitre de sérum. Le dosage de LH permet de détecter un éventuel déclenchement spontané de l’ovulation tandis que le dosage de Progestérone permet de détecter un éventuel décalage entre l’ovulation et la fenêtre d’implantation.

Adaptation du traitement

N'hésitez pas à nous contacter

Si vous avez la moindre question ou le moindre doute concernant l’adaptation et la prise de votre traitement, n’hésitez pas à nous contacter aux coordonnées ci-dessous:

Tel:

Mail:

  • Au cours de la prise en charge, l’imagerie, toujours combinée aux dosages hormonaux, permet une surveillance de la croissance folliculaire en évaluant le nombre de follicules sélectionnés.
  • Les résultats échographiques permettent au clinicien d’ajuster la dose de stimulation, d’arrêter la stimulation s’il existe un risque d’hyperstimulation avec réponse ovarienne majeure ou au contraire de mauvaise réponse ou, si le ou les follicules sont arrivés à maturité (diamètre folliculaire moyen entre 17 et 18 mm), de déclencher l’ovulation par injection HCG dans le cadre d’une insémination ou encore de programmer une ponction folliculaire s’il s’agit d’une FIV.
  • Votre gynécologue vous contactera en début d’après-midi et adaptera votre traitement en fonction des résultats de l’échographie et des dosages hormonaux du matin.