Pôle Santé Oreliance, Maison des consultations, 551 avenue Jacqueline Auriol, 45770 Saran

Fécondation in vitro conventionnelle (FIV classique) ou avec micromanipulation (ICSI)

La fécondation in vitro permet la rencontre des gamètes féminines et masculines du couple hors du corps humain. Se fait principalement par deux techniques :

La fécondation in vitro conventionnelle dite « FIV » : cela consiste à mettre en contact les ovocytes et les spermatozoïdes du couple dans une boite de pétri dans des conditions de culture contrôlées pour permettre l’insémination.

Dans certaines indications nous préconisons une fécondation in vitro avec micromanipulation dite « ICSI », cela consiste à injecter directement les spermatozoïdes dans les ovules matures.

Après la remise du protocole stimulation, la tentative est programmée par votre gynécologue, qui vous donnera le feu vert pour démarrer la stimulation ovarienne.

 

Début du traitement :

La stimulation ovarienne pour une FIV est multifolliculaire, elle permet idéalement l’obtention plusieurs follicules matures et donc potentiellement beaucoup d’ovocytes matures. Divers protocoles existent. Votre médecin prescrira le protocole adapté à votre situation (Protocoles Agonistes, antagonistes…) et définira le premier jour du traitement.

 

Monitorage de l’ovulation :

Durant la stimulation ovarienne, l’ovulation est contrôlée. La surveillance de cette stimulation dite « Monitorage de l’ovulation » (échographies et prise de sang) permet d’optimiser les chances de succès et de prévenir l’ovulation prématurée et le risque d’hyperstimulation ovarienne.

L’échographie de surveillance a lieu le matin au centre d’AMP Nataliance à l’heure qui vous sera indiquée par votre gynécologue.

  • Elle a pour but de compter le nombre de follicules en croissance à la surface des ovaires et de mesurer leur taille et l’aspect de la muqueuse utérine.

La prise de sang peut être faite avant ou après l’échographie dans le laboratoire Asclépios attenant au centre Nataliance :

Le premier dosage d’Œstradiol est en général réalisé 5 jours après le début de la stimulation de manière à procéder à un éventuel ajustement de la dose de gonadotrophines.

  • Les autres dosages sanguins ont ensuite lieu tous les 2 jours et associent un dosage d’Œstradiol, de Progestérone et de LH.
  • La plupart des stimulations durent en moyenne 10 jours.
  • Ce monitorage permet d’ajuster la dose de stimulation, d’arrêter la stimulation s’il existe un risque d’hyperstimulation avec réponse ovarienne majeure ou au contraire de mauvaise réponse. Votre gynécologue vous contactera en début d’après-midi et adaptera votre traitement en fonction des résultats de l’échographie et des dosages hormonaux du matin.

 

Déclenchement de l’ovulation :

  • Lorsque les follicules sont à la bonne taille après l’accord de votre gynécologue, l’ovulation sera déclenchée par injection d’HCG ou autre molécule à une heure précise. La ponction folliculaire sera programmée environ 36h après.

 

Le jour de la ponction ovarienne :

  • A son domicile, Madame prend une douche préopératoire à la Bétadine Scrub.
  • Elle se présente suivant l’heure indiquée au service ambulatoire du Pôle de Santé Oréliance.
  • Il est nécessaire d’être à jeun de plus de 8 heures.
  • Il vous sera alors demandé votre pièce d’identité et vos cartes de sécurité sociale, de mutuelle et de groupe sanguin et carte RIWitness.

 

  • Monsieur se présente pour le recueil du sperme à partir de 7 h 15 jusqu’à 9 heures au centre Nataliance avec :
  1. Le consentement pour la tentative de FIV signé par les 2 membres du couple
  2. Sa pièce d’identité.

 

  • La sortie de Madame se fait en début d’après-midi après accord du gynécologue.

Elle sera alors impérativement accompagnée, ne pas être seule la nuit suivant la ponction.

 

Fécondation et mise en culture des embryons :

  • Le jour même de la ponction folliculaire, les gamètes seront fécondés et mis en culture.
  • Le centre Nataliance fait systématiquement de la culture prolongé (stade blastocyste) jusqu’au 5ème et 6ème jour de culture.
  • Durant cette période les biologistes vous informeront des résultats de la fécondation et de la culture embryonnaire.
  • Dans la majorité des cas les embryons seront vitrifiés « congelés » au 5 ou 6 jour de culture.
  • Si un transfert frais est indiqué, Les ovules de progestérone ou autre médicament sont à commencer selon la prescription de votre gynécologue.

 

Un rendez-vous avec votre gynécologue sera programmé environ 1 mois après la ponction folliculaire :

  • Il vous prescrira le traitement hormonal pour le transfert d’embryon congelé « TEC » et vous remettra les documents nécessaire pour la décongélation et le consentement en vue d’un transfert d’embryon(s) congelé(s).
  • C’est une traitement plus léger que la stimulation ovarienne, il a pour objectif principal de préparer l’endomètre au transfert embryonnaire.
  • Un monitorage (échographie + prise de sang) sera organisé.
  • La date du transfert embryonnaire sera programmée par votre gynécologue.

 

Transfert embryonnaire :

Documents indispensables

  • Lors d’un transfert “en frais” :

Aucun document complémentaire n’est demandé car vous les avez normalement remis le jour de la ponction ovarienne.

Seule votre pièce d’identité et votre carte RIWitness vous sera demandée.

 

  • Lors d’un transfert d’embryon congelé :

Votre gynécologue vous a remis les ordonnances de traitement et une « Autorisation de décongélation et consentement en vue d’un transfert d’embryon(s) congelé(s) ». Ce document doit être adressé ou déposé au laboratoire d’AMP du centre Nataliance rempli et signé par les 2 membres du couple.

Seule la première partie est à signer pour autoriser la décongélation du ou des embryons. Aucun embryon ne pourra être décongelé en l’absence de ce document signé par les 2 membres du couple.

La 2ème partie (consentement) sera signée le jour du transfert par les 2 membres du couple présents de manière à vérifier la persistance du projet parental. Aucun embryon décongelé ne pourra être transféré en l’absence du consentement du futur père, d’où la nécessité de sa présence le jour même.

 

  • Le jour du transfert
  1. Madame et Monsieur se présentent au laboratoire d’AMP du centre Nataliance avec leurs pièces d’identité à l’heure indiquée, l’accueil des consultations ou le laboratoire. Une vessie pleine peut faciliter le transfert.
  2. Afin que le transfert se fasse dans de bonnes conditions. Madame doit avoir la vessie pleine (veuillez boire un demi litre d’eau une heure environ avant le transfert)
  3. La présence de Monsieur est obligatoire avec sa pièce d’identité en cas de transfert d’embryons congelés.
  4. En cas de transfert d’embryon congelé, il arrive que certains embryons ne résistent pas à la décongélation. Vous en serez informé le matin même de manière à ne pas vous déplacer de manière inutile.
  5. En cas de transfert d’embryons frais, la présence de Monsieur n’est pas obligatoire mais est très appréciée.

 

  • Après le transfert embryonnaire
  1. Une prise de sang pour dosage d’hCG (test de grossesse) est systématiquement réalisée au 9ème jour après le transfert (le lundi si ce jour est un dimanche) ou au 1er jour de saignement. Veuillez tenir informé votre gynécologue ou le centre Nataliance si la prise de sang est faite dans un autre laboratoire.
  2. Il n’y a pas de précaution particulière à prendre après le transfert d’embryon et jusqu’au test de grossesse.
  3. La meilleure conduite à tenir est de ne pas modifier ses habitudes et de vivre sans excès.
  4. En cas de résultat positif une échographie pelvienne sera programmé environ 6 semaines après. Il est très important de ne jamais arrêter votre traitement sans l’accord de votre médecin.
  5. En cas de résultat négatif, votre dossier sera revu par l’équipe médicale, qui établira une nouvelle stratégie de soins.