FIV et ICSI 2016-11-18T14:29:43+00:00

FIV et ICSI

 Documents indispensables

  1. Votre demande d’AMP signée par les 2 membres du couple et datée d’au minimum un mois après votre première consultation avec votre gynécologue .
  2. L’ordonnance pour la FIV qui vous a été remise par votre gynécologue.
  3. Les résultats des sérologies hépatites B et C, VIH et Syphilis pour les 2 membres du couple. Les sérologies doivent dater de moins de 3 mois pour la première tentative et de moins d’un an pour les tentatives ultérieures.
  4. Les 2 attestations de prise en charge à 100% à jour.
  5. Des photocopies de vos 2 pièces d’identité.
  6.  Le consentement pour la tentative de FIV daté et signé, qui sera à ramener par Monsieur le jour de la ponction. Ce consentement aura été remis par votre gynécologue avec les ordonnances.
  7. Pour Madame, le dernier rendez-vous avec l’anesthésiste doit dater de moins de un an.

 Le jour de la ponction ovarienne

A son domicile, Madame prend une douche pré-opératoire à la Bétadine Scrub.

Elle se présente suivant l’heure indiquée au service ambulatoire du Pôle de Santé Oréliance.

Il est nécessaire d’être à jeun de plus de 8 heures.

Il vous sera alors demandé votre pièce d’identité et vos cartes de sécurité sociale, de mutuelle et de groupe sanguin.
Monsieur se présente pour le recueil du sperme à partir de 7 h 15 jusqu’à 9 heures au centre Nataliance avec :

  1. Le consentement pour la tentative de FIV signé par les 2 membres du couple,
  2. Sa pièce d’identité.

La sortie de Madame se fait en début d’après-midi après accord de l’anesthésiste.

Elle sera alors impérativement accompagnée, ne pas être seule la nuit suivant la ponction.
Les ovules d’Utrogestan ou d’Estima sont à commencer le soir même de la ponction.

 Après le transfert embryonnaire

Une prise de sang pour dosage d’hCG (test de grossesse) est systématiquement réalisée au 11ème jour après le transfert (le lundi si ce jour est un dimanche) ou au 1er jour de saignement. Vous appelez votre gynécologue traitant en fin de journée ou le lendemain pour la conduite à tenir pour les cycles suivants.

Il n’y a pas de précaution particulière à prendre après le transfert d’embryon et jusqu’au test de grossesse.

La meilleure conduite à tenir est de ne pas modifier ses habitudes et de vivre sans excès.

En cas de résultat négatif, Il est impératif de respecter un délai de trois mois entre chaque tentative, c’est à dire entre la dernière ponction FIV et le démarrage du traitement pour une nouvelle tentative.

Dans tous les cas, une nouvelle consultation avec un médecin anesthésiste ou de nouvelles sérologies (hépatite B et C, VIH et Syphilis pour Madame et Monsieur) devront être réalisées si elles datent de plus d’un an à la date de la nouvelle tentative.